HAUTES-ALPES - RarOiseau Y'APAS
Les radeliers

Les radeliers

Voici une activité qui a disparu depuis un peu plus d'un siècle (quelques années avant la guerre de 1914-1918), avec l'avènement du transport sur rail : les radeliers. Et pourtant les radeaux ont navigué sur la Durance depuis le Moyen-Age, transportant par flottage sur 260km, des marchandises, parfois des passagers, mais surtout le bois nécessaire pour la construction maritime de la Marine Royale notamment de Toulon / Marseille (mâts, bordées et ponts de vaisseaux, rames de galère, etc.) ou de maison/bâtiments des cités provençales. Il leur fallait 3 à 4 jours pour ralier la Provence (Arles notamment).
Et ce bois descendu, c'était notamment le mélèze du Queyras (réputé imputrescible), mais aussi le sapin de la forêt de Boscodon, le noisetier, etc. Les radeliers descendaient par flottage d'importantes, lourdes et volumineuses pièces de bois, se guidant grâce à leurs rames avant/arrière. Les plus gros radeaux (15 à 20 tonnes) étaient même descendus lors des grosses crues. Les différentes pièces de bois étaient assemblées avec ingéniosité à l'aide de réortes (mot provençal qui signifie une façon de travailler des liens végétaux pour les rendre plus souples), les radeaux étaient guidés par des rames imposantes fixées à l'avant et à l'arrière.
Aujourd'hui, la Durance est naviguée uniquement par les rafts et les kayaks ! Mais chaque année depuis près de 20 ans, les haut-alpins aiment se retrouver avant l'été pour acclamer les rameurs qui descendent sur leurs drôles d'embarcation, habillés en vêtement d'époque. Les passages de la vague du Rabioux et de celle de la Clapière sont épiques pour les équipages. Ils terminent leur course à Embrun, le long du plan d'eau, face à la stèle.
D'après :
https://www.envie-de-queyras.com/event/descente-radeliers-durance-2018

Voir aussi :
http://sylviedamagnez.canalblog.com/archives/2013/06/16/27444820.html

Châteauroux les AlpesHautes AlpesPACAFrancela DurancerivièrebateauradeauévénementMémoireeventraftriverboat